vendredi 7 novembre 2008

Mise en ligne des dossiers de Légion d'honneur

Extrait d’une communication de notre chef de service à tous les directeurs et responsables des services d’archives.

Les Archives nationales conservent une source très consultée par les généalogistes comme par les historiens : les dossiers nominatifs de la Légion d’honneur. Les dossiers des légionnaires décédés avant 1954 sont conservés sur le site de Paris tandis que ceux des légionnaires décédés entre 1954 et 1977 le sont sur le site de Fontainebleau.

On peut rappeler que la base Leonore, l’une des premières bases de données des Archives nationales (elle a été créée en 1977), reçoit actuellement plus de 40 000 visiteurs par an. En 2007, plus de 5200 dossiers ont été sortis pour consultation directe au Caran (Centre d’Accueil et de Recherches des Archives Nationales), chiffre qui peut donner une idée précise de la dégradation lente mais ininterrompue qui affecte les documents en raison des manipulations répétées.

Les Archives nationales ont longtemps espéré pouvoir numériser ce fonds. Le projet Pierrefitte leur en fournit l’opportunité. Le marché lancé en 2008 - marché réparti sur 4 années en raison de son ampleur – prévoit la numérisation des dossiers conservés sur le site de Paris d’une part, l’indexation dans Leonore suivie de la numérisation des dossiers conservés à Fontainebleau d’autre part.

Au 1er octobre 2008, 105 000 images, correspondant globalement aux lettres A et B, étaient d’ores et déjà accessibles sur Leonore. Les lecteurs et les internautes sont tenus régulièrement informés des tranches de dossiers rendus indisponibles à la communication et de ceux dont la consultation en ligne est désormais possible.

La numérisation de l’ensemble des dossiers de Légion d’honneur conservés aux Archives nationales (près de 6 millions de vues au total) et la mise en ligne des images associées à la base Leonore interrogeable via internet vont permettre de répondre aux deux grandes préoccupations contradictoires des Archives nationales que sont la conservation matérielle des documents et leur mise à disposition du public.

Extrait d’une communication de notre chef de service à tous les directeurs et responsables des services d’archives.

2 commentaires:

Jean Pierre Jacob a dit…

Ah! si je pouvais retrouver trace du Lotois qui avait obtenu la Légion d'honneur aux alentours de 1875 en échange d'un superbe fossile de crâne de Vertébré(Cadurcothecus) provenant de l'exploitation des phosphatières du Causse de Limogne offert à un préfet de l'époque.
Mais chut, il ne faut pas en parler....

Danis a dit…

Hummm...Lotois donc ?

Je vous tiens au courant, cher JPJ, si je retrouve une trace de ce donateur qui m'est déjà très sympathique...

D.